YANN

Votre receptionniste

Yann a grandi près de Saint-Brieuc, entouré d’un papa professeur de technique sur les machines outils et d’une maman professeure de français, ainsi que d’une sœur de deux ans son aîné. « J’étais un petit garçon plutôt timide et réservé, je traînais avec une ou deux personnes plutôt que dans des bandes de dix. »

Après son baccalauréat, il entame des études d’informatique, en faisant une première année de classes préparatoires, puis un DEUG. Il entre ensuite à l’IFSIC à Rennes, où il obtient le DIIC (diplôme d’ingénieur en informatique et communication). « J’ai choisi ce parcours car j’étais bon en sciences, mais cela ne me passionnait pas. Au final, j’ai été un peu dérouté par l’informatique, j’étais plutôt passionné par les langues. Ce qui m’intéressait c’était l’informatique en tant que langage ». Pour effectuer son stage de fin d’études, Yann se rend en Chine.

À son retour en France, il commence à travailler dans des sociétés de service, comme Orange et SFR, à Paris et à Rennes. Avec la crise de 2008, il se remet en cause et pose sa démission. « J’avais quelques projets autour de la musique, dont un avec une danseuse pour le festival « Tombées de la nuit », autour d’une BD aussi. Je les ai réalisés tout en ayant un boulot à côté, comme formateur en bureautique ».

Aujourd’hui, à 47 ans, ses projets musicaux sont toujours d’actualité, pour accompagner des vidéos, avec des styles très différents, allant du jazz au psychédélique. En 2019, après avoir fait un stage de trois semaines en hôtellerie, à un rythme effréné qui ne lui a vraiment pas convenu, Yann arrive à Rennes Language Center : « J’aime vraiment le contact avec les personnes, le côté international, multilingue avec ces pays représentés ! » En dehors de RLC, Yann arrive à trouver du temps pour le cinéma, même si la musique demeure sa principale préoccupation.