27.10.2020

Peut-on apprendre une langue que l’on n’aime pas ?

apprendre une langue qu'on n'aime pas

Dans la vie, les goûts et les couleurs ne se discutent pas… C’est aussi vrai pour les langues que l’on apprend ! Nous avons naturellement des affinités avec certaines langues étrangères, et parfois (beaucoup) moins avec d’autres. Globalement, les langues latines vont plus facilement susciter l’engouement que des langues avec des sonorités plus dures comme l’allemand ou l’arabe.

Apprendre une langue que l’on n’aime pas, ça n’a pas de sens nous direz-vous. À quoi bon s’imposer un tel supplice ? Et pourtant, dans certains contextes, il peut être utile voire indispensable d’apprendre une langue avec laquelle on n’a pas d’affinités. Mais alors… Est-il réellement possible d’apprendre une langue que l’on n’aime pas ? Et à quel prix ? C’est la question que nous nous sommes posés et à laquelle nous allons tenter de répondre aujourd’hui.

Une belle opportunité professionnelle, un coup de foudre amoureux avec une personne qui ne parle pas votre langue, une profonde envie de s’exiler dans le pays qui vous fait rêver… Parfois, les hasards de la vie vous amènent à accomplir des choses que vous n’aviez jamais imaginées, comme apprendre une langue qui ne vous attire pas – du moins, a priori.

 

 

Apprendre une langue que l’on n’aime pas : un parcours du combattant ?

Apprendre sans plaisir… C’est souvent synonyme d’échec. Sur notre blog, on vous répète sans cesse que le plaisir d’apprendre doit rester l’un de vos leitmotivs au quotidien. Alors pour contourner cette non-appétence pour la langue en question, voici quelques astuces qui rendront l’exercice moins pénible.

 

 

Définissez votre « pourquoi »

Listez les raisons pour lesquelles il est vous est indispensable d’apprendre cette nouvelle langue. Ces raisons sont-elles chères à vos yeux ? Si c’est le cas, votre envie et votre motivation prendront le pas sur tous vos préjugés. Promis, juré !

 

définir son pourquoi

 

Soyez objectif

Essayez de prendre un maximum de recul sur les raisons qui, à la base, vont ont poussé à prendre cette langue en grippe.

Elle fait remonter en vous de mauvais souvenirs et vous ramène à vos traumatismes d’école ? Essayez donc de vous créer de nouveaux souvenirs plus joyeux liés à cette langue.

Ses sonorités vous dérangent ? Et si ce n’était qu’une question d’habitude ?

Grâce à cette prise de recul, l’argument « cette langue est moche » ne tiendra pas très longtemps ! Et puis… quel est le dicton sur les gens qui ne changent jamais d’avis, déjà ? ;-)

 

 

Intéressez-vous à la culture du pays

Pour éloigner les préjugés sur une langue vivante ou un pays étranger, rien de tel que de s’intéresser à sa culture. Repérez ces petites choses accessibles qui vous donneront du plaisir lors de l’apprentissage : un film culte en VO, un artiste étranger dont vous admirez le travail, un ouvrage jusqu’alors non traduit en français… Voyez plus loin que la langue et considérez le projet dans son ensemble pour en savourer toutes les subtilités !

 

regarder une série en vo

 

Accrochez-vous

Si vous n’êtes pas attiré par une langue au premier abord, on ne va pas se mentir, le changement ne va pas s’opérer en quelques jours. Vous devez laisser le temps à votre cerveau d’absorber ce nouveau langage et ces nouvelles sonorités qui lui paraissent encore bien étranges. Plus vous avancerez dans l’apprentissage, plus vous aurez de repères, et plus vous prendrez de plaisir. Alors soyez patient, et accrochez-vous !

 

Et voilà, vous êtes prêt à vous lancer ! Les professeurs de Rennes Language Center se tiennent évidemment à votre disposition pour vous apprendre à aimer cette langue que vous aviez en horreur ! N’hésitez pas à nous contacter.

 

Inscription 20 ans