26.08.2020

Devenir bilingue en 3 mois : fantasme ou réalité ?

devenir bilingue en 3 mois

« Quand on veut, on peut ! » est votre dicton préféré ? Vous pensez qu’avec beaucoup de motivation et de ténacité, vous pouvez vous fixer l’objectif de devenir bilingue en quelques mois ? Prenons un peu de recul pour trouver une réponse réaliste à la question « peut-on devenir bilingue en 3 mois » ?

 

Être bilingue, c’est quoi au juste ?

Pour commencer, mettons-nous d’accord sur la signification du bilinguisme. À partir de quand peut-on réellement se considérer comme bilingue ?

Il faut dire que les définitions que l’on trouve dans nos dictionnaires sont floues, et pas toujours en phase les unes avec les autres. Nous donnerons dans cet article la vision mesurée de Maitena Etxebarria, auteure d’un ouvrage sur le bilinguisme en Espagne : « Nous qualifierons de bilingue l’individu qui, outre sa propre langue, possède des compétences similaires dans une autre langue, et qui est capable, dans une situation de communication identique, d’utiliser indifféremment l’une ou l’autre. »

Dans la plupart des cas, les « vrais » bilingues – si l’on peut les nommer ainsi – sont les personnes qui ont grandi avec les deux langues en tant que langues maternelles, ou celles qui ont vécu plusieurs années dans le pays en question, c'est à dire quand la langue est devenue partie intégrante de leur vie, quasiment au même titre que leur langue maternelle.

 

Du rêve… à la réalité

Soyons honnêtes d’entrée de jeu : devenir bilingue en 3 mois est une utopie.

3 mois, 6 mois, 1 an… Il serait de toute façon mensonger de vous donner une durée exacte pour devenir bilingue. Alors fuyez les publicités alléchantes qui vous promettent « d’apprendre l’anglais en 3 mois en 5 minutes par jour », elles vous vendent du rêve !

La vitesse d’apprentissage d’une langue dépend de nombreux critères : Quel est votre niveau actuel ? Combien de temps avez-vous à consacrer à l’apprentissage de cette langue ? Prendrez-vous des cours avec un professeur ? Avez-vous prévu une immersion de longue durée dans le pays ? etc. Bref, vous l’avez compris : le contexte joue un rôle majeur.

Si le terme « bilingue » peut prêter à confusion, il est préférable de se fixer des objectifs par pallier. Sachez que sans être « bilingue », vous pouvez tout à fait obtenir un niveau qui vous permettra de vivre et de travailler à l’étranger sans difficulté : c’est le niveau courant (fluent, en anglais). Il vous permettra de parler avec fluidité avec votre interlocuteur dans la plupart des situations du quotidien, mais aussi sur des sujets plus complexes, sans pour autant maitriser la langue aussi parfaitement que votre langue maternelle. Il s'agit déjà d'un niveau remarquable qui demande implique des mois - voire années - de travail. 

Le pallier suivant, celui qui vous permettra de vous considérer comme étant bilingue, suppose souvent un changement de vie : déménagement dans le pays, rencontre d'un conjoint d'une autre nationalité, etc.

 

Quelques conseils pour progresser plus rapidement

Le but de cet article n’étant pas de vous décourager, mais de vous donner une vision réaliste du processus d’apprentissage d’une langue, voici quelques conseils pour atteindre votre objectif le plus rapidement possible :

- Identifier vos motivations profondes pour tenir le rythme sur la durée

- Avoir du temps à consacrer à l’apprentissage d’une nouvelle langue

- Choisir la ou les méthode(s) d’apprentissage les plus adaptées à vos besoins et à votre disponibilité (cours dans une école avec un professeur, immersion de longue durée dans le pays, séjours linguistiques…)

- S’imprégner de la langue au quotidien (films et séries en VO, chansons, podcasts, radio, livres, sites d’actualités…) pour enrichir votre vocabulaire

- Passer du temps à discuter avec des natifs (voyages, meetups, plateformes spécialisées…)

 

Alors, prêt(e) à vous lancer dans la grande aventure de l'apprentissage d'une langue ?

Inscription 20 ans