27.02.2020

Pourquoi le français est-il si difficile à apprendre ?

le français une langue difficile à apprendre

Souvent décrite comme une langue difficile à apprendre, le français comporte en effet quelques fantaisies parfois difficiles à appréhender pour un enfant ou un étranger en apprentissage. D’ailleurs, plus de 73 % des Français pensent que le français est une langue difficile. Le champion de France d’orthographe Guillaume Terrien a même reconnu que la langue française était exigeante et pas toujours très logique. Alors, pourquoi le français est-il si difficile à apprendre ?

 

Des origines multiples 

Tout d’abord, la langue française est une langue romane. Elle est donc issue du latin. Mais, au gré de l’Histoire, elle a subi l’influence du gaulois, qui est une langue celtique, notamment avec des termes comme « charrue », « chêne », « sillon », etc. Plus tard, le français subit l’influence des Francs. Par exemple, les termes « arquebuse », « flèche », « roseau » en sont issus.

 

Une langue qui évolue

La langue française est souvent décriée comme une langue difficile aussi parce qu’elle évolue sans cesse. Preuve en est, les grands-parents ont parfois du mal à comprendre le vocabulaire utilisé par leurs petits-enfants. Certains mots apparaissent, comme nous vous le disions dans notre article sur les nouveaux mots qui ont fait leur apparition dans le dictionnaire français, et d’autres disparaissent car ils deviennent obsolètes. Ces évolutions perpétuelles sont l’une des caractéristiques des langues vivantes. Le français s’enrichit également d’influences étrangères (notamment à travers les anglicismes) et d’un vocabulaire lié à l’apparition des nouvelles technologies (« twittosphère », « youtubeur », « geek », etc.).

 

Des règles difficiles

Apprendre une langue n’est pas toujours facile, notamment avec le français et sa grammaire rigoureuse. Son orthographe est aussi assez originale avec par exemple le verbe « appeler » qui prend deux « p » et un « l », mais une fois conjugué « j’appelle » prend toujours deux « p », mais cette fois deux « l ». Le français a aussi une conjugaison compliquée avec de nombreux temps à connaître. Vous devez également faire la distinction entre le féminin et le masculin avec « le », « la », « une », « un », ainsi qu’entre le tutoiement et le vouvoiement, contrairement à l’anglais.

 

Une prononciation différente de l’écriture

Aussi, l’un des aspects qui rend difficile l’apprentissage de la langue française c’est la prononciation. En effet, elle est parfois différente de l’écriture. Par exemple avec « bœuf », on prononce le « f », mais au pluriel, on dit « des bœufs » sans prononcer ni le « f » ni le « s ». Et mettez-vous à la place d’un étranger en apprentissage du français devant les mots « œil », « cœur », « quincaillerie » ou encore « tilleul ». On leur souhaite bon courage !

 

Néanmoins, cette complexité fait du français une langue riche, très précise pour exprimer une pensée. De plus, si vous apprenez d’autres langues, vous remarquerez que la langue française n’est pas plus compliquée que d’autres langues. En anglais, un mot aura deux sens différents selon le contexte. En chinois, il faut connaître des milliers d’idéogrammes pour écrire. Des langues comme le Xhosa comportent des « clics » impossibles à reproduire pour un Européen. Bref, le tout c’est d’être motivé et surtout ne rien lâcher !

 

 

Inscription 20 ans