02.01.2020

Comment réussir son entretien d'embauche en anglais ?

préparer et réussir son entretien d'embauche en anglais

En ce début d’année, les listes de bonnes résolutions sont de mise pour démarrer la nouvelle décennie avec des objectifs plein la tête. Nouveau job, nouvelle ville, nouveau pays, qui sait ? Alors, si vous devez préparer un entretien d’embauche en anglais, Rennes Language Center a concocté pour vous quelques conseils. Voici comment réussir son entretien d'embauche en anglais.
 

1. Justifier votre niveau d’anglais avec des diplômes

Si ce n’est pas encore déjà fait, en postulant à un poste qui requiert une maîtrise de l’anglais, pensez à inscrire votre niveau dans votre CV. Néanmoins, ne faites pas un éloge trop exagéré sur votre niveau en mentionnant « anglais bilingue » par exemple, au risque de vous fourvoyer durant l’entretien en anglais. La clé est d’être le plus honnête possible et de donner du poids aux affirmations sur votre CV. Par exemple, à côté de « anglais courant » mentionnez votre résultat au TOEFL® ou au TOEIC®. Cette valeur chiffrée et validée par un test a plus de poids face à un recruteur.
 

2. Préparer un pitch de quelques minutes

Comme tout entretien, il convient de bien préparer son entretien d’embauche en anglais. Et plus particulièrement, il est recommandé d’apprendre un pitch qui vous sauvera si vous perdez le fil durant la discussion. Ce pitch en anglais permet de retomber sur vos pattes. Il doit raconter votre parcours professionnel et personnel, vos diplômes et vos ambitions par exemple. Bien évidemment, il doit aussi comprendre le vocabulaire spécifique à votre domaine d’activité (ingénieur, restauration, etc.). Il est essentiel de ne pas buter sur des termes techniques qu’attend indéniablement votre recruteur.
 

3. S’entrainer à être réactif

Pour ne pas échouer à votre entretien d’embauche en anglais, il est bon de s’entrainer au préalable. Il faut qu’à chaque question du recruteur, vous soyez réactif, que vous répondiez du tac au tac. Même si votre anglais n’est pas parfait et comporte quelques fautes de grammaire, il est important surtout de prouver votre bonne volonté. Cette énergie démontrera votre envie de vous améliorer, et de montrer votre motivation. Dans un entretien en anglais, mieux vaut être dégourdi, et rentrer dans le jeu du recruteur pour être fluide et profiter d’un entretien dynamique.
 

4. Être sûr de soi

Si jamais vous sentez durant votre entretien en anglais un moment de faiblesse, passez vite à autre chose. Il est important de savoir rebondir ou guider votre recruteur vers un autre sujet que vous maîtrisez mieux. Il ne faut pas s’arrêter là où vous butez. Et surtout ne vous excusez pas de votre anglais s’il est médiocre, rebondissez et enchainez !
 

5. Connaître les questions types en anglais

Réviser votre entretien d’embauche en anglais c’est connaître aussi les questions types en anglais. Par exemple, il faut que vous sachiez répondre aux questions « Tell me about yourself » où l’on vous demande de répondre en parlant de vous, de préciser vos diplômes et expériences professionnelles par exemple, ou encore « Why do you want to work for our company ? ». On attend de vous ici que vous présentiez ce que vous aimez sur l’entreprise en question, et le lien avec votre carrière. Vous pouvez avoir aussi la question « What are your strenghts ? » pour que le recruteur jauge votre capacité à présenter et connaître vos qualités en anglais. Bien sûr, ces questions en anglais ne sont pas exhaustives, à vous d’imaginer celles qui seront spécifiques au poste auquel vous prétendez.

 

Un entretien d’embauche représente une étape clé pour progresser dans votre carrière. Alors, si en plus il est en anglais, mieux vaut bien s’y préparer ! Ces quelques conseils pour réussir son entretien d'embauche en anglais vous y aideront assurément. Mais si vous souhaitez aller plus loin pour perfectionner votre anglais, nous vous proposons des cours d'Anglais Pro – Business.